Slapis Early Warning System

SLAPIS

Platforme pour la diffusion d’information hydrologiques

SLAPIS a été développé dans le cadre du projet ANADIA 2.0 par une équipe pluridisciplinaire coordonnée par le DIST (Dipartimento Interateneo di Scienze, Progetto e Politiche del Territorio del Politecnico e dell’Università di Torino) et composée par la Direction de l’Hydrologie et la Direction de la Météorologie Nationale du Niger et IBE-CNR. Le projet a été cofinancé par l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement.

//Category / Services

Qu'est-ce que c'est?

Les données observées et prévues, les scénarios de risque basés sur la situation hydrologique courante, les jeux de données collectées pendant les activités du projet sont accessibles par les utilisateurs à l’aide du système d’information SLAPIS publié sur une plateforme web www.slapis-niger.org. En plus le système est caractérisé par de services automatique d’envoie des informations sur la situation hydrologique courante et le scenario de risque relatif pour supporter la Direction de l’Hydrologie du Niger et les autres acteurs du Système d’Alerte Précoce dans la prise de décisions et la gestion des risques d’inondation au niveau local. Tous les services web de la plateforme ont été développées avec l’objectif d’intégrer les six niveaux prioritaires identifiés pour fournir une information fiable et en temps opportun: Observations, Prévisions, Niveaux de vigilance, Scénarios d’inondation, Bulletins de vigilance, Access libre aux données.

Observations

Le système SLAPIS télécharge, à intervalles d’une heure, les observations à partir des stations automatiques de Bossey Bangou (BB) et Garbey Kourou (GK). Le «service de téléchargement» est basé sur le protocole FTP (FileTransfer Protocol) que à partir de l’accès, avec mot de passe, au server du Ministère de l’Hydraulique, enregistre les données brutes dans le gestionnaire de base de données PostgreSQL du système SLAPIS. Une « service de publication » par contre permet de publier en temps réel, sur l’interface SLAPIS, les données de hauteur du niveau d’eau et du débit observés, en forme de graphique et de tableau. Ce dernier service est plus complexe car il tourne dans de base de données PostgreSQL une procédure, développée avec le langage de programmation PL/pgSQL, l’algorithme de conversion de la hauteur du niveau d’eau en débit pour chaque station hydrométrique. Les algorithmes et les coefficients, calibrés sur les séries historiques des données des stations, utilisées dans procédures sont le résultat des études hydrauliques réalisés par le DIST pendant les activités 2018/2019 du projet. En outre, pour faciliter l’accès direct aux données affichées sur le graphique de l’interface, une fonction qui permet à l’utilisateur de téléchargé les données dans le format CSV, XLS or en image PNG .

Activité sur l'integration des données observées

Des échelles colorées ont été installées au niveau des principaux villages riveraines de la Sirba. Avec l’application libre KoboCollect, les observateurs villageoises collectent, selon un protocole et format bien définît, les observations sur le niveau de vigilance (vert, jeune, orange et rouge). Une « service d’affichage des observations » permet de se connecter au service API de la base de données de KoboToolbox et lier les informations collectées aux échelles recensées dans la base de données PostgreSQL du système SLAPIS, à savoir aux villages de Tallé, Garbey Kourou Larba Birno, Larba Touloumbo et Touré. Enfin, une procédure a été développée pour permettre à la fonction d’interrogation sur le marquer de chaque échelle colorée géo-localisée de visualiser sur l’interface de la plateforme web la couleur du «niveau de vigilance» observée à niveau villageois.

Prévisions

La prévision du scenario de risque publiée sur la plateforme SLAPIS est basé sur le modèle hydrologique global GloFAS et sur les études d’optimisation des prévisions à l’échelle locale mise à point par le DIST pendant l’année 2019. Toutefois, il a été nécessaire de développer une procédure de téléchargement (download) et extraction des données GloFAS comme travail préliminaire à l’optimisation du modèle hydrologique global.
Donc le système SLAPIS, à l’état actuel, télécharge chaque jour du serveur-FTP de GloFAS les prévisions quotidiennes, fait l’extraction pour le bassin de la Sirba des valeurs prévisionnelles de débit et les stocke dans la base de données g