La crue du Fleuve Niger menace la ville de Niamey

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Si sur la Sirba SLAPIS nous informe que la décrue se poursuit, le Fleuve Niger à Niamey monte lentement ma constamment. Le vendredi passé à 5h du matin avait dépassé la seuil de vigilance jaune fixée à 530 cm (1 700 m3/s) et samedi 08 aout à 7h du matin a dépassé la seuil orange fixée à 580 cm (2 127 m3/s). Si la monté maintien la même allure d’ici demain la seuil de vigilance rouge sera atteinte, à la cote de 620 cm (2 512 m3/s).


Le niveau rouge impliquerait que des importantes zones de la Ville seraient inondées, surtout dans les quartiers Karaje, Banga Bana, Harobanda, Saga, outre que les aménagements hydroagricoles en proximité de la Ville.

De plus, comme signalé par la Direction de l’Hydrologie avant le démarrage de la saison des pluies, les digues de protection à Niamey déjà stressées et réparé après la crue de l’année 2019 pourraient n’être pas capables, sans un renforcement substantiel, de supporter un événement d’inondation de la même magnitude de celui du 1er septembre 2019 qui a été le record dans l’histoire des observations hydrologiques à Niamey pour un niveau de 638 cm (2 696 m3/s).
Les données des niveaux d’eau à la station de Niamey peuvent être suivis en temps réel sur slapis-niger.org

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *