La crue du Fleuve Niger se poursuit et des nouveaux quartiers de Niamey sont sous l’eau

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La persistance des activités pluvio-orageuses sur les régions de Tillabéri et Niamey, ainsi que sur le bassin de la Sirba au Burkina Faso continuent à alimenter la crue du Fleuve Niger qui depuis le samedi 22 août reste en dessus de la côte 640 cm. Cet après midi du 24 août 2020 le niveau du fleuve à 16h était  à 663 cm, niveau jamais atteint par le passé et 25 cm en dessus du record du 1er septembre 2019.

La ville de Niamey est définitivement sous l’eau. Les quartiers de rive droite sont les plus touchés. A Harobanda l’eau a débordé sur le goudron vers la station Total en dépassant le Centre Régional AGRHYMET qui est complètement inondé. Une digue en terre a été érigé d’urgence au milieu du goudron devant l’Université Abdou Moumouni pour contenir l’eau.

La siège de l’ABN aussi est menacée par la crue. Les rizières en aval du pont Kennedy du Riz du Niger sont totalement inondées.

La prévision météorologique issue par la Direction de la Météorologie Nationale laisse espérer un répit des pluies pour demain 25 août sur la région du Fleuve, même si des phénomènes modérés pourraient intéresser la partie burkinabé des bassins de la Sirba et du Dargol.

Les données des niveaux d’eau à la station de Niamey et aussi de Bossey Bangou et Garbey Kourou peuvent être suivis en temps réel sur slapis-niger.org

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *