logo CNR-IBE

, , , ,

Décrue du Fleuve Niger à Niamey

La crue guinéenne observée depuis le 18 octobre 2022 à la station hydrométrique de Niamey a été marquée par une montée des eaux dans le sous bassin du Niger Moyen, notamment dans les Régions de Tillabéry, Niamey et Dosso. Quelques cas d’inondations ont été constatés dans certaines localités riveraines du fleuve avec des dégâts sur les terres agricoles.

Cette crue a atteint et a dépassé les côtes d’alerte jaune (530 cm pour un débit de 1444 m3/s le 20 novembre) et orange (580 cm pour un débit de 1766 m3/s le 29 décembre) avant d’amorcer une descente. La décrue se poursuit lentement, avec un niveau de 567 cm le 16 janvier 2023.

Le volume d’eau transité à la station de Niamey sur la période allant du 1er juin 2022 au 16 janvier 2023 a été de 22,3 milliards de m3, supérieur de celui observé l’année passée 2021 qui était de 19,4 milliards de m3 sur la même période. Ces volumes d’eau transités seront à mesure de satisfaire les besoins des différents usagers.

Pour plus d’information voyez le Bulletin hydrologique au 16-01-2023_Crue Guinéenne & celle de la Komadougou Yobé préparé par la Direction de l’Hydrologie du Niger.

Pour suivre en temps réel le niveau et le débit di Fleuve Niger à la station hydrométrique de Niamey visitez la plateforme SLAPIS (www.slapis-niger.org)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.